Chronos Index du Forum
Chronos Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Combat forcé [TERMINER]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chronos Index du Forum -> LES DIMENSIONS -> ~CYBERPUNK~ -> ٠ Pacific Valley -> ٠ Mégapole Métatronia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alfalex
Résidents

Messages: 40

Niveau RP: environ 10 lignes

MessagePosté le: 29/08/2009, 02:39     Répondre en citant

Ce matin là, Lestat se leva avec une migraine atroce. La veille, il avait fêté son premier mois séparé de Spud, son chien vampire qu'il avait dû tuer à cause d'un manque de rats dans les égouts, avec une bonne trentaine de rats de la surface qui apparemment, avait ingurgité des matières illicites ce qu'y sonna notre jeune vampire pour le reste de la nuit. Après un bain dans le peu d'eau qu'il restait dans les grandes canalisations, il se sentit prêt, prêt à sortir dehors, prêt à affronter la dure réalité qu'était désormais la vie. Il se rhabilla, suça un rat d'environ 3 mois, s'arma et entama de monter l'échelle qui le mènerait à sa nouvelle vie. Puis, comme pour retarder cet instant, il remarqua qu'il avait oublié d'enfiler ses lunettes. Il alla donc les ramasser sur la boite qui lui servait de commode et entama la montée.

Le premier échelon le menait loin et les autres encore plus. La montée du prendre une minutes ou deux, car à chaque barre de métal à semi-rouillée, il devait se convaincre que c'était le bon choix. Lorsqu'il sorti de la bouche de sa "maison", ce qu'il vit le bouche-bas sur place. Une trentaine de vampires étaient rassemblés derrière un énorme robot et un à un, il l'escaladait et y entrait par une trappe situé là où il est supposé y avoir un trou chez un humain.


*Personne ne pensera à viser là*, pensa-t-il en souriant.

En regardant plus attentivement et un peu plus loin dans les décombres de ce qui fût autrefois une grande ville, il remarqua deux autres robots similaires. Une guerre se préparait, pas plus pratique pour se faire une nouvelle vie. Lestat se hâta pour sortir de son trou et couru vers le "transporteur" le plus proche. Arriver à celui-ci, il remarqua qu'il n'y avait aucune échelles et qu'une voix sorti de nul part avait entamé un décompte. Lestat sauta de prises en prises jusqu'à atteindre le bas du dos et se faufila à l'intérieur sans mal.


L'intérieur du Méga-Robot-Transporteur de Vampires était plus luxueux que n'importe quel intérieur de machines de combat. Droit devant lui se trouvait une grande salle pleine de fauteuil en cuir où se prélassait des masses de vampires et où était entreposé une centaine d'armes. Lestat avait vu juste, une guerre se préparait. Un géant téléviseur sorti du plancher ainsi que des haut-parleurs d'une dizaine de pieds.


"Bonjour chers confrère et consœur, nous entamons désormais notre trajet vers Metatronia. Notre objectif, asservir la ville pour avoir accès à de plus grandes surfaces et avoir accès à plus de ressources. Notre ennemi, à ce qu'on en sait, est la S.E.T. Mais peut-être ont-ils quelques uns des nôtre et des Lycans dans leurs rangs. Notre attaque aura un effet de surprise ce qui nous donneras un avantage." Sur l'écran, des images aériennes de la ville s’affichent dans un diaporama pour établir une stratégie. "Tous les moyens sont permis pour prendre la ville !"

Lestat se reposa pour le reste du trajet qui dura une journée complète. Lorsqu'ils arrivèrent et qu'un sas s'ouvrit devant eux la voix hurla de sortir et le jeune vampire obéit et sortit sans plus attendre. Arrivé au sol après une chute de trois étages, Lestat alla se cacher derrière un bâtiment en ruine, à la recherche de quelqu'un qui pourrait bien l'aider. Il chargea ses deux Colt et se déclara prêt à combattre.


[HRP : Je donne trois jours à un attaquant pour rejoindre, sinon je re-post. Et si un attaqué veut se joindre à cette guerre urbaine, qu'il daigne répondre dans le même laps de temps merci

P.S. C'est la première fois que je fais un post aussi long que ça.]


Dernière édition par Alfalex le 10/10/2009, 13:40; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité



MessagePosté le: 29/08/2009, 02:39    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alfalex
Résidents

Messages: 40

Niveau RP: environ 10 lignes

MessagePosté le: 01/09/2009, 04:47     Répondre en citant

Lestat ne voulait pas mourir le premier jour de sa sorti, il voulait vivre et pour cela, la ligne de front ne semblait pas être le meilleur endroit pour une vie paisible au milieu de la rue. Il regarda donc vers le ciel et vit que le toit du bâtiment offrait une belle occasion pour franchir les lignes ennemis pour déserter ou bien pour combattre. Il entama donc l'escalade de ce qui devait être autrefois un complexe d'habitation. Le jeune vampire n'avait jamais eu la chance de vivre une vie normal et il ne l'aura sans doute jamais. L'ironie du sort avait fait en sorte qu'il devienne ce qu'ils avaient combattu, lui et ses parents, pendant 26 ans et maintenant, il combattait à leur côté dans une ville qu'il n'avait jamais vu auparavant.

Lorsqu'il arriva enfin sur le toit, il remarqua qu'il n'était pas seul à avoir escalader un bâtiment. Une dizaines de Snipers de la SET étaient sur un toit voisin, à environ 100m de distance et tirait bout portant les Vampires qui étaient sur la ligne de front. Lestat recula jusqu'au bord de son bâtiment et piqua un sprint pour atteindre le bâtiment qui était à une dizaine de mètres de celui où il se trouvait.

*Bonne chance*, se dit-il.

Il allait de plus en plus vite, il avait l'impression de voler, après s'être rendu compte qu'il venait de sauter il trouvait cela un peu moins miraculeux, car il avait réellement voler pendant une secondes. Son pouvoir d'œil de Lynx était activé depuis un petit moment, il avait donc pu se réceptionner sur un Snipers trop occupé à tuer pour se préoccupé de se qui se passait dans le ciel. Après cet atterrissage plutôt brusque, Lestat sorti ses deux Colt et tira sur tout les Snipers attroupé sur ce bâtiment. Pas de chance que ses pistolets ne soit pas équipé de silencieux, il aurait pu passer inaperçu. Il regarda donc en bas et remarqua que personne n'avait remarquer que plus personne ne tirait les vampires qui était à couvert. Il trouva une lampe de poche en fouillant les corps et essaya de faire des signaux de lumières pour que quelqu'un daigne le rejoindre.  

[HRP : Je donne trois jours à un attaquant pour rejoindre, sinon je re-post. Et si un attaqué veut se joindre à cette guerre urbaine, qu'il daigne répondre dans le même laps de temps merci !]
Revenir en haut
Mercer Toya
Résidents

Messages: 39

Niveau RP: environ 20 lignes

MessagePosté le: 03/09/2009, 21:04     Répondre en citant

 
Toya avançais lentement dans les rues du Sub-urb. Elle avait toujours aussi faim mais, la population était devenue trop dense pour se nourrir en toute discrétion. Deux choix s'offraient à elle: soit elle continuait plus loin, là où les proies étaient plus isolées, soit elle repartait chez elle, toujours affamée. Mais la jeune vampire n'eut pas le temps d'hésiter que des explosions retentir.  
 
Toya se tourna brusquement vers la capital, se demandant bien qui avait eu l'audace d'attaquer la SET. En temps normal, Toya n'aurai pas bougée mais là, c'était son appartement improvisé qui risquait d'être réduit en cendre. Et, il était or de question de tout reconstruire. Elle partie donc au pas de course, à contre sens de la foule qui fuyait face à l'ennemi. Pour plus de facilité, la jeune femme bifurqua dans une ruelle pour grimper jusqu'aux toits des petites maison moisies. De là, elle passa rapidement chaque habitations du Sub-urb qui la séparait de Métatronia.  
 
Les rues de la capital étaient en feu, des fusillades se faisaient entendre de partout et d'immenses machines tiraient de tout les côtés . Toya rejoignis sans encombre l'entrée de ses appartements qui étaient restés intactes malgré l'orgie général. Soulagée, la vampire restait tout de même curieuse. Qui s'en était pris à la SET ?...Rien de mieux pour répondre à cette question que d'aller la chercher sur place.  
 
Elle circulait de toit en toit, admirant les rues en contre bas. Vampires contre soldats. Quel carnage appétissant ! Il valait mieux pour Toya qu'elle ne prenne partie pour aucun des deux camps. Sa tranquillité en serré préservée. Mais, cette dernière allait être troublée par un homme plutôt habile avec ses colts. Il venait d'éliminer plusieurs snipers en poste sur l'immeuble d'en face et semblait appeler ses camardes, à l'aide d'une lampe de poche. La raison aurez voulu que la vampire quitte les lieux en attendant que le calme revienne, mais sa faim étant grandissante et sa vie monotone au possible, un peu de piquant ne lui ferré pas de mal. Et puis, il n'y a rien de dangereux à demander le pourquoi du comment. De toute façon, il était or de question de les laisser s'approcher de sa petite propriété.  
 
Elle rejoignis donc le combattant vampire, les mains dans les poches et le visage bien dissimulé sous sa capuche.  
 
« Désolé de te déranger, mais je peu savoir pourquoi vous êtes ici ?.... Vous mettez une sacré pagaille et sa me dérange un peu quand c'est proche de chez moi . »

** Et comment je fait s'ils m'attaquent à plusieurs ?.....tu ne pouvait pas te poser la question AVANT d'aller le voir !! **
_________________
"Profitez de la vie car,quoi que vous fassiez, vous n'en sortirez pas vivant"
Revenir en haut
Alfalex
Résidents

Messages: 40

Niveau RP: environ 10 lignes

MessagePosté le: 04/09/2009, 03:06     Répondre en citant

Lestat était en train d'appeler des renforts, personne ne semblait l'avoir remarquer, en tout cas, personne ne semblait vouloir le remarquer, puis, une voix féminine s'éleva derrière lui. il était cuit, c'était certains. Il n'écoutait qu'à moitié, trop préoccupé dans sa tête pour savoir que la supposé femme derrière lui posait une question très...simple. En bas, un tank venait d'arriver, il se doutait que les vampires n'avaient aucune chance de gagner mais bon, il devait se préoccuper de ses problèmes d'abord et avant tout. Il se pencha, mis la lampe sur le sol pour montrer qu'il n'avait pas d'arme dans ses mains et il se retourna lentement.

Il vit une jeune femme encapuchonné, elle n'avait pas l'air bien méchante, mais les apparences sont souvent trompeuse et cela, il le savait. Il se souvint de la question qu'elle lui avait posé tandis qu'il paniquait intérieurement et essaya de lui répondre du mieux qu'il pu avec ce qu'il savait. Il faut dire que le jeune homme ne savait pas grand chose, cela faisait à peine 18 heures qu'il était sorti de son trou et déjà, il se retrouvait en plein milieu d'un champ de bataille à discutait avec une pure étrangère.

- Euh, tout d'abord désoler si on te dérange, deuxièmement tu m'as fait une sacrée peur vraiment et en dernier lieu, je ne sais pas trop moi même ce que je fais ici, tout ce que je sais c'est qu'une bande de vampire assoiffé de pouvoir voulais attaquer la ville et que, malgré moi, je me suis retrouvé parmi eux. Sinon, euh, je me nomme Lestat et si tu veux, je veux bien t'aider à protéger ton appartement, mais pour cela, il faudrait soit faire gagner un des deux camps, soit se rendre à ton appartement et tout déménager et cet option ne me plait pas trop.

Après avoir dit sa avec un débit assez rapide pour que lui même ne se souvienne plus exactement ce qu'il avait dit, il reprit son souffle et regarda plus attentivement la jeune femme qui se tenait devant lui. Elle avait les mains dans les poches, une capuche blanche sur la tête, ce qui lui couvrait en parti le visage et pour son bien, il ne vérifia pas grâce à son pouvoir. Elle était habillée comme quelqu'un de jeune, c'est pour cela qu'il en avait conclu qu'elle était jeune. Un grand "BOUM" retentit derrière eux, le tank commençait à tirer sur les assaillants. Bonne chose ou mauvaise chose, la question était là.
Revenir en haut
Mercer Toya
Résidents

Messages: 39

Niveau RP: environ 20 lignes

MessagePosté le: 04/09/2009, 23:12     Répondre en citant

 
Toya fut déconcertée. Le vampire qui lui faisait face semblait effrayé et complètement paumé. Elle qui s'attendait à un combattant acharné prêt à tout pour gagner, se retrouvait avec un jeunot qui se présentait sans arme. 
 
** Tu n'aura pas à te battre au moins........enfin, méfiance tout de même.** 
 
La vampire n'était pas seulement surprise par son comportement, mais aussi par sa sollicitude. Il voulait l'aider à protéger son bien. Ils ne se connaissaient pas et, en vu des événement, ils étaient ennemis. Situation étrange, douteuse même, mais Toya ne pouvait pas refuser son aide, d'autant plus que, d'après se qu'elle avait pu voir, il était plutôt efficace. Un tire de tank la fit sortir de ses rêveries. 
 
La SET n'avait vraiment pas appréciée d'être attaquée de la sorte. Il fallait s'attendre à voir débouler beaucoup plus de machine de guerre, histoire de faire subir un échec cuisant aux vampires un peu trop ambitieux. Mais l'heure n'était pas à plaindre l'un des deux camps. La jeune fille devait fournir une réponse. 
 
« Moi c'est Toya....Euh.....désolée de t'avoir fait peur.....ce n'était pas mon intention !........ » 
 
**Je ne sais jamais quoi dire dans ces cas là......pitoyable !** 
 
Toya dut marquer une pause, afin de laisser passer les nouveaux tires de tank. Plus proche de leur position cette fois. 
 
« Enfin bref.....je ne pense pas que faire un déménagement improvisé soit la meilleur solution.....et puis j'ai la flemme ! Donc, même si sa ne m'enchante pas, c'est la SET qui doit gagner.......et, j'accepte ton offre de soutient...... mais si tu veux fuir tout ça je te comprend tout à fait !! » 
 
La vampire avait l'impression de donner l'image d'une fille qui à l'habitude de ce genre de bataille. Pourtant c'était une novice, qui avait survécu par miracle, en évitant la SET et ses sbires. Les seules combats qu'elle avait pu observer furent les quelques vaines révoltes qui avaient eu lieu par-ci par-là dans la capital. Et, elle devait bien se l'avouer, elle n'était pas rassurée d' aller se battre contre d'autres vampires. Chose qu'elle n'avait jamais expérimentées, puisque les seuls affrontements qu'elle avait effectués furent contre des aberrations ou des gardes du corps mou du genoux. En plus, son interlocuteur paressait un peu plus vieux qu'elle, il avait forcement plus d'expérience dans ce monde apocalyptique. De quoi se sentir inférieur. 
 
La suite des évènements n'était pas très engageant...et pourtant. Depuis son arrivée à Métatronia, rien de tel ne s'était produit. Quoi de mieux pour s'amuser un peu ? Ses sentiments étaient à l'opposé, mais son esprit combatif semblait remporter le duel. Elle observa les rues, ravagées par les tires à répétitions, cherchant comment éviter d'être vue des soldats de la SET toute en éliminant les vampires. Car, même si elle devait donner un coup de main à l'église, elle ne voulait pas que cela se sache. Le mieux était donc de passer par les toits, pour ensuite nettoyer les plus petites rues, là où les machines ne peuvent pas aller. Elle se tourna vers le dénommé Lestat, le sourire au lèvre. 
 
« Tu viens alors ? » 
 
Il n'eut pas le temps de répondre que les tanks lancèrent une nouvelle salve. L'immeuble où ils étaient ne résista pas longtemps et commença à tomber vers l'avant. Toya s'agrippa à une autre façade susceptible de rester debout. Une fois le nuage de poussière à peu près disparu, elle pu voir des vampires juste en dessous d'elle, attendant le bon moment pour voler l'un des engins destructeur. Elle ne pouvait pas attendre la réponse de Lestat et sauta au milieux du petit groupe, armes à la main. Tout se qu'elle espérait, c'est que « l' homme aux deux colts » ne se retourne pas contre elle.  

_________________
"Profitez de la vie car,quoi que vous fassiez, vous n'en sortirez pas vivant"
Revenir en haut
Alfalex
Résidents

Messages: 40

Niveau RP: environ 10 lignes

MessagePosté le: 05/09/2009, 05:20     Répondre en citant

La jeune femme ce présenta, son nom était Toya, et s'excusa de lui avoir fait peur. Le contexte de leur rencontre était plutôt étrange. Lui participait à une révolte de Vampires et Toya, elle avait l'air de flâner et de trouver cela parfaitement normal, son seul traqua semblait que les combats soit proche de son appartement. Ensuite, elle répondit que la SET devait gagner la bataille, pourquoi, elle ne l'avait pas dit, mais bon, un camp ou l'autre, quel était la différence ce dit-il à lui même et répondit ensuite à Toya.

- D'accord je te suis, fuir n'est pas mon genre, mais quand la situation est désespéré, je cours le plus vite possible si aucune autre vie n'est en danger.

Elle avait l'air de bien s'y connaître dans ce genre de combat. Pourtant, d'après son timbre de voix, elle ne semblait pas plus vieille que lui. Elle lui pose une question puis, avant même qu'il puisse lui répondre, un projectile de char d'assaut heurta de plain fouet une des façades de l'immeuble. La dénommée Toya sauta sur une autre façade et Lestat, la suivi pour ne pas mourir dans les décombres de cet immeuble. Puis, lorsqu'il fut arriver à la même hauteur que sa nouvelle "amie", elle sauta sur le sol, en sortant deux pistolets. Il rechargea ses deux Colts rapidement et sauta la rejoindre une vingtaine de mètre plus bas.

Autour d'eux des Vampires ne semblait pas avoir remarqué leur entré, il semblait croire que les renforts arrivait. Lestat lâcha la première en direction du vampire le plus près de lui et l'attend à la tête. Depuis tout jeune il tuait des vampires et ce n'est pas maintenant qu'il en était un qu'il allait arrêter. Plus que 15 balles dans les chargeurs. Toya s'occupait de ceux à l'ouest et lui de ceux à est. Dos à dos, ils tiraient sur tous ce qui arrivait et qui semblait être un vampire. 5 --- 4 --- 3, puis, plus que le silence des coups de feu qui retentissait sur ce qui semblait être le boulevard. Il rechargea ses Colts et dit à Toya sur un ton amusé.

- 13 et toi ?

Puis, comme si le taux d'adrénaline baissait dans son être, il ressentit une vive douleur sur la cuisse, on l'avait touché, il ne savait ni quand, ni comment, mais il avait été touché. Sa blessure le brûlait, mais il devait mettre fin à ce combat. Soudain, un rayon laser traversa le grand boulevard, visant le sol et creusant une sorte de tranché pour les Vampires qui allaient bientôt arrivé à leur hauteur. Il prit la main de Toya et l'amena sur le coin du bâtiment et lui dit.

- Il y a un moyen pour rentrer dans le robot sans se faire remarquer. Suis-moi et fais moi confiance, je sais ce que je fais.
Revenir en haut
Mercer Toya
Résidents

Messages: 39

Niveau RP: environ 20 lignes

MessagePosté le: 06/09/2009, 17:29     Répondre en citant

Sauter à pied joint dans les lignes ennemis n'était pas prudent, mais Toya fut contente de voir qu'elle c'était trouvé un allié. Et il était doué pour se qui était de tuer des vampires. Il en devenait presque effrayant. De son côté, la vampire tirait dans le tas, favorisant la poitrine ou, mieux, le corps à corps pour ensuite les achever avec une balle dans la tête. Mais sa façon de faire lui valu plusieurs bleus et une belle entaille sur la joue. Rien de grave en somme. La chance avait jouer son rôle à la perfection. 
Combien en avait elle tué ? Drôle de question dans un moment pareille. Surtout qu'elle n'avait pas vraiment fait attention. Les tuer et rester en vie avaient été ses seules préoccupations
« Je direz une dizaine.... »

En se retournant vers Lestat, elle vit que lui aussi avait subis des dégâts. Beaucoup plus gênant qu'elle. Mais, avant qu'elle ne puisse dire quoi que se soit, un tire laser réduisit le boulevard en tranché. Toya se protégea tant bien que mal des morceaux de routes projetés un peu partout. Elle n'eut pas le temps de reprendre ses esprits, que Lestat l'avait déjà entraînée au coin du bâtiment. Il savait comment entrer dans ces robots. Pour ça, elle allait devoir lui faire confiance. Mais bien qu'il l'ai aidée, cet homme pouvait très bien retourner sa veste à tout moment. Pourtant, ces choses devaient être détruites et il rester sa seul option pour y parvenir. Elle acquiesça d'un signe de tête. 
 
Sans plus attendre, ils prirent la direction de la machine la plus proche. Sur le chemin ils durent tuer encore beaucoup de vampires et évitèrent soigneusement les soldats de la SET, qui semblaient tirer sur tout se qui ressemblait de près ou de loin à un suceur de sang. Ils arrivèrent finalement au pied du robot. Cachée derrière ce qu'il restait d'un immeuble, Toya observait. 
 
Cette chose était bien plus grande qu'elle ne l'avait imaginée. A ses pieds, un petit groupe de soldats vampires, plutôt bien armés, attendant patiemment d'éventuels attaquants. Elle se sentit terriblement naïve d'avoir pensé qu'il n'y aurez personne près de ce truc. A présent adossé au mur, elle ne voyait pas comment son compagnon de fortune allai les faire entrer. A cet instant, elle sentit que son coeur battait bien plus vite que la normale. Depuis le début, il n'avait pas vraiment eu un moment de calme, ni même le temps de ressentir la peur. Maintenant que les fusillades s'était éloignée, l'église ne se risquant pas trop à approcher les engins, Toya se sentit submergée. 
 
Elle ne voyait pas comment ils allaient pouvoir se sortir vivant de ce chaos sans nom. Ils étaient deux contre une armée. Compter les soldats de l'église pour des alliés étant loin d'être acquis. De plus, une fois à l'intérieur de se robot, c'était l'inconnu. Ils ne pouvait pas savoir à quoi s'attendre. Et pourtant, elle ne s'était jamais sentit aussi vivante. Toute cette agitation l'avait sortie de sa torpeur. D'une survie monotone, elle était passée à une vie excitante. 
 
Un nouveau rayon l'arracha à sa rêverie. Ils fallait y aller. 
« Montre moi le chemin....je te suis. »

A cet instant, son regard se fixa sur la jambe de son interlocuteur. Il était salement blessé et cela ne lui facilitera pas la tâche. 
« Tu est sûre de vouloir continuer ?....Tu n'a rien à gagner à m'aider... »
_________________
"Profitez de la vie car,quoi que vous fassiez, vous n'en sortirez pas vivant"
Revenir en haut
Alfalex
Résidents

Messages: 40

Niveau RP: environ 10 lignes

MessagePosté le: 10/09/2009, 00:11     Répondre en citant

Toya lui fit un signe d'approbation et sur ce, ils se dirigèrent vers la machine de combat qui l'avait transporté jusqu'ici et qui devait être détruite. Quel revirement de situation, il était venu pour combattre la SET et maintenant il combattait pour la SET. Lui, qui ne voulait que sortir de ses égouts pour découvrir le monde, il le découvrait d'une façon peu habituelle. Quelques vampires se mirent dans leur chemin sans plus, tous était rendu au front ou avait péri sous les tirs incessant de la SET qui défendait sa ville. Lestat pris un instant sur le coin d'un bâtiment pour regarder sa jambe. Sa blessure le faisait souffrir mais il ne s'en plaignait pas, il avait déjà plus souffert. Toya termina le nettoyage de la ruelle et ils continuèrent jusqu'à atteindre l'arrière du robot géant. Là, elle demanda à Lestat s'il voulait continué, qu'il n'avait rien à gagner.

- Abandonner ce n'est pas mon genre et pour ma blessure...j'ai déjà vu pire.

Bon, c'était de la frime mais ça, elle ne le savait pas. Sans l'avertir, il sortit de leur cachette de fortune et commença à balancer une avalanche de balles vers les vampires qui étaient restés près de la machine pour la protégé des intrusions...Mauvaise idée de leur part...Un après l'autre les 6 gardes tombèrent sur le sol et Lestat fit la révérence à Toya pour ensuite l'invité à le suivre. Il arriva au pied de la jambe gauche du géant de fer et commença l'escalade. Arrivé à l'endroit par où il était rentré quelques heures plus tôt, il défonça la plaque de métal qui recouvrait l'entrée, rentra et vérifia que Toya l'avait bel et bien suivi, ce qu'elle avait fait.

Gauche, droite, personnes. Ne sachant pas comment atteindre la tête ou bien le poste de commande, Lestat et Toya se promenèrent au hasard dans la machines destructrices avant de trouver un grand ascenseur qui semblait monté très haut d'après les numéros écrit en haut de la porte. Ils montèrent et le jeune vampire pesa sur le bouton menant au dernier étage.

- Autant commencer d'en haut et finir par en bas.

Lorsqu'ils entendirent le petit "Ding", Lestat senti l'adrénaline monter en lui, entre temps, il avait pensé à recharger son arme afin de ne pas se faire prendre au dépourvu. Les portes glissèrent et rien, ils étaient arrivés dans une pièce circulaire et où une vingtaines de vampires s'occupait de tirer sur tout ce qui bougeait. Lestat poussa Toya dans l'ascenseur avant qu'elle ne soit entièrement sortit, ferma les portes grâce au petit bouton destiné à cet effet et lui dit.

- Ils sont une bonne vingtaine, on fait quoi ?
Revenir en haut
Mercer Toya
Résidents

Messages: 39

Niveau RP: environ 20 lignes

MessagePosté le: 13/09/2009, 11:21     Répondre en citant

Toya n'aurai jamais imaginé arriver aussi vite dans le robots et encore moins à ce niveau. Là où se trouvait les commandes des armes. La salle qu'il fallait impérativement mettre hors service s'ils voulaient stopper la destruction de Métatronia. 
 
Il faut dire que Lestat l'avait laissée sans voix. Sa démonstration aux pieds de cet engin avait été plus que parfaite. De quoi en calmer plus d'un et rendre jaloux(se) quelques autres. Une fois à l'intérieur, ils n'y avait eu aucun comité d'accueils, rien. Ce fut d'un ennui mortel. Ils atteignirent sans encombre l'ascenseur, qui les mena au dernier étage. Toya était quelque peu pressée de replonger dans l'action. Si bien, qu'une fois les portes ouvertes, elle se serré jetée dans la bataille sans prendre en compte l'avantage numérique de ses adversaires. Par chance, Lestat l'avait retenue et les vampires étaient trop occupés à détruire la capital pour les voire. La jeune femme lui aurez bien proposé de foncer dans le tas, mais ce n'était ni faisable, ni même envisageable. 
 
La salle en question comportait une seule entrée, une seule sortie : l'ascenseur. Une fois à l'intérieur, le replis était inenvisageable. De plus, les moyens de se mettre à couvert étaient peu nombreux. Pourtant, leurs ennemis ne semblaient pas avoir envisagés une intrusion. Ce qui coïnsideré avec l'absence total de gardes. Toya trouvait cela un peu gros à avaler ou tout du moins stupide de la part de ses adversaires. 
 
Néanmoins, ils ne pouvaient pas rester planter dans cet ascenseur plus longtemps. Ils ne pouvaient rien faire d'autre que d'attaquer et de mettre à profits l'effet de surprise. 

« On en tue un maximum, le plus vite possible.....je prend à droite, tu prend à gauche.....une fois qu'ils auront compris que nous sommes là....on continue et on s'efforce de rester en vie ! »

Son plan était long d'être le meilleur, mais Toya n'avait pas pu trouver mieux. Elle regarda ses pistolets, qui n'avaient jamais autant servit, encore à demi chargés. Elle avait dût utiliser deux autres chargeurs avant d'arriver ici et elle ne tarderai pas à être à cour. Mais, la vampire compter sur les munitions de ses ennemis pour refaire son stock. 
 
Elle regarda Lestat, signe qu'elle était prête. Sur ce, les portes s'ouvrir à nouveau et, sans attendre, Toya tira sur deux vampires. Puis sur un troisième, un quatrième, un cinquième.....elle passait ainsi chaque poste de commande. Les uns après les autres, les artilleurs tombaient sur le sol, n'ayant pas eu le temps de riposter, ni même de comprendre ce qui leur arrivait. Mais l'hécatombe fut de courte durée, car bientôt chaque occupant de cette salle avait abandonner son poste pour contre attaquer. 
 
La jeune femme plongea derrière un tableau de pilotage, évitant ainsi une pluie de balles. Elle ne pouvait sortir de se cachette que par intermittence. Durant ce laps de temps, elle arrivait à toucher quelques vampires, mais elle n'était pas certaine de les tuer. Il faut dire que les évènements ne se déroulaient pas exactement comme elle l'avait prévu. En effet, Toya ne pensait pas qu'ils serré aussi bien armés. A ce train là, elle ne risquait pas de faire long feu. Il fallait qu'elle se déplace, qu'elle se rapproche de ses cibles. Elle attendit que les tires cesses de son côté pour courir se cacher derrière un amas de câbles électriques. Elle pu tuer trois vampires qui rechargeaient leurs armes. D'ailleurs, elle en fit de même. C'est dernières balles étaient maintenant en place. Il fallait qu'elle en finisse de son côté. 

_________________
"Profitez de la vie car,quoi que vous fassiez, vous n'en sortirez pas vivant"
Revenir en haut
Alfalex
Résidents

Messages: 40

Niveau RP: environ 10 lignes

MessagePosté le: 17/09/2009, 02:32     Répondre en citant

Lorsque Lestat eu finit d'exposer la situation, Toya réfléchi un peu et étala un plan fort risqué, mais qui devait être tenté. Tuer rapidement, efficacement et survivre...C'était aussi simple que ça! Le vampire s'occuperait de la gauche et sa jeune congénère de la droite. Il laissa le temps à la demoiselle de recharger ses pistolets et pendant ce temps, lui vérifiait s'il n'avait pas d'autre blessure. Il manquait quelque chose dans cet ascenseur, il manquait une musique de fond, une musique ennuyante qui aurait fait de cet instant de stress un moment...étrange. Toya était prête! Lestat enfonça le petit bouton permettant d'ouvrir les portes et fonça se cacher derrières les commandes à l'extrême gauche de la salle.

Heureusement pour lui, sa jeune "amie" avait fait diversion et personne ne semblait l'avoir remarquer lui. Lorsqu'il atteint l'endroit qu'il voulait atteindre, il se leva et tira ses 12 balles .357 et seulement 4 ratèrent leur cible. Pendant qu'il tirait, il avançait en direction des commandes plus proche du grand écran qui servait d'œil aux artilleurs du robot destructeur. Bon, il avait fini de recharger, il ne restait que 5 personnes de sont côté et Toya semblait bien se débrouiller. Finalement, la vingtaine c'était transformé en trentaine. Lorsqu'il se releva, une balle vint se figer dans son épaule gauche le faisant lâcher un de ses Colt, mais avec le deuxième, il tira les 5 derniers Vampires de la salle avec une balle dans la tête.

Tout cela fini, il alla chercher son arme qui était un mètre plus loin et qui était encore pleine de munitions. Frappant de son pied les cadavres qui étaient dans son chemin, Lestat alla rejoindre Toya qui cherchait des munitions de pistolets sur le corps des défunts. Il l'interpela.

- Beau travail! Maintenant, il faudrait détruire l'autre machine avec celle-ci et ensuite régler l'auto destruction si nous la trouvons, personnellement, je ne sais pas comment utilisé cet engin et je ne crois pas que tu sois plus capable que moi, dommage qu'il n'y ait pas de survivant. essayons tout de même, occupes-toi des ordinateurs qui sont dans le fond et moi j'essaie de trouver ce que l'on chercher sur ceux de devant.

Sur-ce, il se dirigea vers les consoles qui étaient placées devant le grand écran qui permettait aux acolytes de voir ce qui se passait à l'extérieur. Lorsqu'il atteint leur hauteur, il découvrit une trappe dans le sol qui permettait d'accéder à un étage inférieur. Il regarda vers l'arrière et y remarqua pourtant une sorti de secours au cas où l'ascenseur refuserait de fonctionner. Il appela Toya et lui dit de venir le rejoindre, qu'il avait fait, une découverte.
Revenir en haut
Mercer Toya
Résidents

Messages: 39

Niveau RP: environ 20 lignes

MessagePosté le: 20/09/2009, 21:59     Répondre en citant

Trouver comment faire exploser ce machin.....pas facile à faire quand on a jamais touché à un ordinateur de sa vie. Mais il fallait bien y arriver s'ils ne voulaient pas recommencer le même cirque dans l'autre machine. Malheureusement, pendant leur petit gunfight, plusieurs consoles de commande avaient écopées de quelques balles perdues. Pour certaines les dégâts était minimes, les autres étaient à présent hors service. 
 
Toya pianotait, au hasard, sur un ordinateur rescapé. Elle ne savait pas exactement se qu'elle faisait, mais elle essayait tout de même. Lestat l'interpella à nouveau. A parement, il avait trouvé quelque chose d'intéressant. Elle abandonna ses recherches, qui ne menaient strictement à rien, pour rejoindre son acolyte. 
 
Elle n'eut pas le temps de faire un pas, qu'une succession d'explosions firent vaciller leurs robots. Sur le grand écran, on pouvait voire trois tanks encerclant leur position. Il fallait s'y attendre. La SET a profité de l'absence de tires pour se rapprocher et détruire la machine. Au moins, ils n'auront pas à mettre en route l'autodestruction. 
 
La salle où ils se trouvaient était maintenant plongée dans le noire. Plusieurs autres tires avaient dût endommager une grande partie de l'engin. Sans ses armes laser, cette chose n'avait, à l'évidence, plus aucune défenses. Toya c'était retrouvée projetée au sol, sa tête heurtant se qui semblait être un bout de métal. Tout en se relevant, elle essuya tant bien que mal le sang qui lui coulait dans l'oeil gauche. Elle était sonnée, mais bien décidée à sortir de cet endroit. Marchant à la lumière des étincelles qui s'échappaient des différentes consoles, elle arriva devant une trappe laissée ouverte. 

 
** J'espère que c'est ça ta découverte.....**


Toya sauta dans la petite ouverture et atterrit un étage plus bas. Elle y retrouva Lestat, plus ou moins en forme. Le robots résistant de moins en moins aux tires de la SET, ils ne prirent pas le temps de discuter et empruntèrent la sortie de secours au pas de course. Ils durent suivre de nombreux couloirs de services, descendre des escaliers à n'en plus finir et enfoncer quelques portes pour atteindre leur point de départ. 
 
Ils rouvrirent la trappe qui leur avait permis d'entrer. Un violent courant d'aire glacé leur sauta au visage, découvrant un nouveau champs de bataille. En contre bas, des hordes de vampires s'attaquaient aux tanks qui avaient mis à mal leur principale atout. Face à eux, l'autre robot se rapproché dangereusement. Mais, la SET n'avait pas dit son dernier mot. D'autre machines de guerre étaient arrivée en renfort. Même si elles ne faisaient pas long feu, elles pourrais toujours faire quelques dégâts aux engins adverses. 
 
Mais l'heure n'était pas à la contemplation. Toya sauta lourdement sur le toit d'un immeuble et attendit que Lestat la rejoigne pour se mettre à couvert. Cachée derrière un tas de gravats, la vampire reprenait doucement son souffle et ses esprits. Les choses étaient allées un peu vite à son goût, mais elles n'étaient pas tout à fait terminées. Ses congénères étaient toujours dans la capitale et le vainqueur était encore incertain. Elle regarda Lestat, contente d'avoir eu un allier comme lui. 
« Sa va aller toi ? »

Elle voyait bien qu'il n'était pas dans une forme olympique, mais surtout, elle voulait être sûr qu'il ne regrette rien. 

_________________
"Profitez de la vie car,quoi que vous fassiez, vous n'en sortirez pas vivant"
Revenir en haut
Alfalex
Résidents

Messages: 40

Niveau RP: environ 10 lignes

MessagePosté le: 23/09/2009, 12:13     Répondre en citant

À peine lui avait-elle fait ce signe que séries d'explosion atteignirent le robot qui en tomba presque, heureusement pour eux, il ne tomba pas. Lestat qui était debout devant une trappe tomba à l'intérieur et se cogna le coude contre l'étage plus bas. Il ne le sentait plus, mais il n'était pas cassé selon lui. Il se releva et vit que la trappe menait à l'étage d'en dessous, il y avait donc aussi une trappe de service. Peu de temps après sa chute, Toya vint le rejoindre dans les couloirs illuminés maintenant par des lumières de secours. Ils enfoncèrent des portes, descendirent des escaliers et cette fois, plus rapidement que jamais, car la machine de guerre ne tiendrait pas très longtemps. Il leur fallut un peu de temps avant de comprendre qu'ils avaient atteint le premier étage, mais quand ils le comprirent, ils se dirigèrent vers la trappe.

Il semblait que les combats s'étaient rapprochés du robot maintenant hors-service et qui, s'il recevait une dernière rafale, s'écroulerait de tout son long. Les vampires semblaient décidé à défendre leur position, mais la SET semblait beaucoup plus nombreuse et maintenant, beaucoup mieux armé. Le seul atout des vampires étaient les robots, un d'eux était HS et l'autre ne tarderait surement pas à le devenir. Toya sauta sur le toit le plus proche et Lestat la suivie avant que tout ne tombe, par chance, il réussit à s'agripper au rebord du toit pour mieux y monter. Sa jambe recommençait à le faire souffrir et son bras était toujours engourdi. Il s'approcha de Toya qui s'était cachée derrière un tas de gravats à son arrivée, elle lui demanda si tout allait bien. Il lui répondit en fixant le trou dans sa jambe.

- Je ne m'étais jamais autant amusé depuis....depuis un an, mais ce n'est pas de si tôt que je recommencerai, puis la regardant. Et toi, tout va bien ?

Il avait remarqué la blessure sur la tête de Toya, mais il valait ne mieux pas lui faire penser, car présentement, elle ne semblait pas souffrir, mais s'il lui rappelait la blessure, le mal reviendrait. Soudain, une détonation suivie d'une explosion frappèrent le robot de pleins fouets, celui-ci vacilla pendant un instant avant de tomber par en arrière de tout son long.

- 1 robot en moins 1 et c'est grâce à nous !

Lestat était fier de lui, c'était sa première action anti-vampire depuis la mort de ses parents et ce qui était ironique, c'est qu'il était lui-même, l'un d'eux.


Dernière édition par Alfalex le 27/09/2009, 16:03; édité 1 fois
Revenir en haut
Mercer Toya
Résidents

Messages: 39

Niveau RP: environ 20 lignes

MessagePosté le: 26/09/2009, 23:06     Répondre en citant

Le robot s'effondra dans un fracas énorme. Masquant pendant quelques secondes, les bruits de la bataille qui faisait rage en contre bas. Lestat c'était réjoui de cette victoire. S'en était presque inquiétant. Il venait de mettre ce qui devait être son camp dans une fâcheuse posture et n'en était pas peu fier. Au moins, ça lui avait plus. Comme à Toya d'ailleurs. Elle ne s'était jamais sentie aussi libre de toute sa vie. Le subtile mélange de la peur et de l'euphorie durant les combats lui avait donné un second souffle. Une envi irrésistible de continuer sur cette voie. Abandonner le train train dans lequel elle c'était installée, pour vivre pleinement. 
 
Pour cela, elle n'allait pas attendre longtemps. La sainte église avait encore du mal à détruire la dernière machine. Elle anéantissait tout sur son passage et, malgré l'armement militaire déployé, elle restait débout. Il faut dire que les vampires au sol ne facilitaient pas la tache. Ils s'acharnaient sur les soldats, forcés d' abandonner leur objectif principale pour conserver leur tanks. Il regarda Lestat, blessé à l'épaule et à la jambe, mais une mine joyeuse sur le visage. 
 
« Je crois que je vais suffisamment bien pour continuer ce que l'on a commencé.... » 
 
Elle se tut. Sachant pertinemment qu'il lui répondrai que tout allé bien si elle s'inquiétait de son état. Quand à elle, sa tête lui faisait un mal de chien. Le sang coulait de mois en mois, mais elle devait quand même essuyé son oeil de temps en temps. Histoire de ne pas voir la vie à moitié rouge. Toya était pourtant décidée à en finir. 
«  ça te dit d'aller dérouiller quelques vampires en bas....dans la mêlé, je ne pense pas que l'on nous distingue vraiment. »

En effet, la vampire voulait bien donner un coup de main à la SET, mais cela restait anonyme. Elle ne voulait pas se faire d'ennemis parmi les opposants à l'église et, surtout, elle ne voulait pas que cette dernière la remarque. Une fois qu'elle vous connaît, elle ne vous lâche plus. 
 
Sur ce, Toya sortie de sa cachette. Elle s'approcha du bord, observant les rues aux pieds de l'immeuble. Elles étaient plainent de vampires, venus sauver leur dernière chance de gagner cette bataille. Cette situation donnait une impression de déjà vue. Un duo inattendu en haut, des vampires à tuer en bas. La boucle serré - t - elle bouclée ?.......Toya espérait que non. Pour elle, les choses étaient devenue trop jouissives pour s'arrêter maintenant. Elle regarda une dernière fois son compagnon, avant de glisser le long de la gouttière. La faisant arriver en territoire ennemi. 
 
Ses ennemis abasourdis par cette intrusion soudaine, Toya eu le temps de dégainer et dans tuer quatre. Étant face à un petit groupe, elle pu les finir en un rien de temps, mais écopa d' une belle entaille au ventre. Ce n'était pas alarmant, mais plutôt gênant. 
 
A présent, elle faisait face à un chaos sans nom. Les balles fusaient, les corps tombaient, mais les deux camps ne semblaient pas vouloir laisser de répit à l'autre.  

_________________
"Profitez de la vie car,quoi que vous fassiez, vous n'en sortirez pas vivant"
Revenir en haut
Alfalex
Résidents

Messages: 40

Niveau RP: environ 10 lignes

MessagePosté le: 30/09/2009, 00:11     Répondre en citant

Toya lui dit que tout allait bien, Lestat savait qu'elle devait mentir, une telle blessure à la tête ne devait pas rendre heureux ni même en santé. Quelques fois elle essuyait son oeil, puis elle dit quelque chose qui retentit dans les oreilles de Lestat comme du déjà vu. Elle lui demandait s'il voulait aller dégommé des gens en contre-bas, des vampires plus précisément, changer de camp une fois c'est bien, mais après ça, c'est de l'idiotie. Sa comparse se rendit au bord du bâtiment en ruine et sauta. Lestat était blessé et il savait que la chute l'handicaperait davantage, mais pour ne pas paraître pour une lopette devant elle, il prit un élan et fit le saut de l'ange lorsqu'il atteint le rebord. Quelques vampires le regardèrent étonné, ce geste leur fut fatal. Le jeune vampire atterit sur un vampire qui ne l'avait pas vue venir et aida la SET et Toya à se débarrasser de l'invasion.

Que 12 balles dans ses chargeurs, il ne pouvait donc pas être dans la mêlée durant toute la bataille, une fois qu'il aurait suffisamment aidé la SET ou bien que les vampires deviendraient peu nombreux et que la victoire de la SET serait assurée, il irait chercher Toya et après, il ne savait pas, mais c'était son plan pour les dix minutes qu'il passa à tuer vampires par-dessus vampires. Parfois, avec un seul tir il en tuait trois, mais sans plus, ce qui le fit économiser plusieurs munitions, mais lorsqu'il fut à cour de celle-ci, il dût se résigner à aller chercher Toya. Il la trouva en train de massacrer vampires par-dessus vampires. C'était étrange, tout deux étaient des bêtes de sang et tout deux combattaient leur propre sang.

- Aller viens il ne me reste qu'une centaine de munitions et les vampires commence à devenir trop peu nombreux pour que la SET ne nous distingue pas clairement ! On peut observer le reste du combat plus haut si tu veux !

 
Il l'entraîna un peu plus loin dans une ruelle, lui répéta ce qu'il avait dit car, il n'avait pas l'impression qu'elle l'ait entendu pendant qu'elle combattait dans la mêlée.
Revenir en haut
Mercer Toya
Résidents

Messages: 39

Niveau RP: environ 20 lignes

MessagePosté le: 03/10/2009, 21:56     Répondre en citant

 
 
Assis les pieds dans le vide, les deux vampires regardaient la fin du spectacle. Comme Toya s'y attendait, malgré un début difficile, la SET faisait un véritable carnage. Leurs ennemis battaient en retraite depuis que le second robots s'était écroulé. Ils étaient de moins en moins nombreux et semblaient avoir perdu leur motivation. Ils cherchaient par tous les moyens à fuir. Mais une fois entré à Métatronia et surtout après l'avoir attaquée, ils avaient peu de chance dans sortir vivant. 
Envahies de soldats de l'église, les rues se teintaient de rouge. Bientôt, un silence de mort s'installa. Brisé de tant à autre, par quelques coups de feu. Comme pour accentuer l'aspect macabre de la situation, le ciel devint plus sombre qu'à l'accoutumer. Si le courant n'avait pas été rétabli aussi vite, la ville aurez été plongée dans le noir total.  
 
Toya leva les yeux et, très vite, sentie les premières gouttes heurter son visage. Une pluie lourde, glaciale, qui n'allait pas en s'améliorant. Elle s'intensifiait progressivement, éteignant les incendie aux quatre coins de la ville et nettoyant les rues du sang encore frais. La vampire restait sans bouger. L'excitation qu'elle avait resentie pendant cette attaque venait de retomber. Comme effacée par les trombes d'eau que crachait le ciel. Elle ressentait une grande fatigue mais, surtout, elle était apaisée. Elle avait trouvé un moyen de se sentir en vie et elle avait bien l'intention de continuer sur cette voie là. 
Un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Elle repensait, que sa motivation de départ avait été le sauvetage de son appartement. Elle trouvait l'idée complètement stupide. Comment avait elle put être aussi matérialiste ? Elle se trouvait ridicule. Et dire que Lesta avait traille les siens juste pour ça. Pour sauver l'habitation de fortune d'une inconnue. Maintenant, en plus de se sentir ridicule, elle se sentait coupable. Coupable d'avoir risqué la vie de quelqu'un pour rien. Mais elle se rachèterai. Elle lui devait bien ça. 
 
D'ailleurs, elle allait commencer tout de suite. Elle se releva, grimaçant à cause de sa blessure au ventre et s'adressa à Lestat. 
« J'espère que mon petit chez moi est encore debout....... je pourrez te rafistoler un peu ! »

Même s'il n'y avait pas de mode d'emploi pour survivre à Apocalypse Land, il était évident qu'une trousse de soins était de mise. D'autant plus que c'était rare et, donc, très coûteux. Regardant les différentes blessure de son coéquipier, Toya n'était pas sûre de pouvoir le soigner correctement. En tout cas, elle le pourrez mais sur une courte durée. Elle n'avait pas prévu de partir à la guerre du jour au lendemain, alors elle n'avait que le strict minimum. 
 
Elle s'avança vers l'escalier de secours. Il était l'un des seuls à être resté accroché à son immeuble. Bien sur, il manquait des morceaux par-ci par-là, mais il restait praticable. Toya s'y engagea. Le métal grinçait sous ses pas et la pluie le rendait glissant. Vérifiant de temps en temps que Lestat la suivait, ils arrivèrent dans une petite ruelles. Des corps était éparpillés sur le sol. 
 
Après avoir évité les patrouilles, plus que fréquentes, de la SET et enjambés des tas de cadavres, ses appartements leur faisaient enfin face. La vampire marqua une pause. Elle contemplait l'immeuble près-apocaliptyque, éventré, mais toujours debout. Il fumait encore à quelques endroit et le haut de l'édifice c'était partiellement effondré. Mais, même s'il n'était plus habitable, son logement valait la peine d'être fouillé. Ce qu'ils était venu chercher y était encore.
_________________
"Profitez de la vie car,quoi que vous fassiez, vous n'en sortirez pas vivant"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé



MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:36    

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chronos Index du Forum -> LES DIMENSIONS -> ~CYBERPUNK~ -> ٠ Pacific Valley -> ٠ Mégapole Métatronia Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[electro] © theme by larme d'ange 2006 and amended by Feli Yang 2008
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com